La semaine dernière, j’ai reçu beaucoup de messages en privé qui me demandaient ce que je pensais de la situation, mes ressentis, que ce soit avant ou après le discours présidentiel.

J’ai pris le temps de répondre à la plupart d’entre vous.

De calmer vos peurs, de répondre à vos questionnements, d’apaiser vos incompréhensions.

Et puis, hier soir, j’ai eu la chance de découvrir de magnifiques chansons avec des interprètes exceptionnels…

Les larmes, les frissons, les émotions étaient là…

Cet état émotionnel de plein lâcher-prise a laissé place à une déferlante de messages dans ma tête.

La plupart d’entre vous souhaitez être rassurés…

Je vais donc vous partager mon point de vue et vous serez libre d’en faire ce que vous voudrez.

Nous avons tous reçus les consignes de confinements, afin de protéger les personnes les plus fragiles, les plus âgées, les plus malades.

Je ne peux que vous encourager à suivre ces consignes, en imaginant que cela puisse être salutaire pour votre propre grand-mère, votre père voire même votre petite-fille.

Certes, se retrouver à plusieurs, confinés au même endroit, voire dans très peu de mètres carrés, peut créer certaines situations désagréables.

Et si cela pouvait être tout simplement une nouvelle expérience ? Une expérience positive ?

Comment chacun d’entre vous peut-il faire pour ça ?

C’est la vraie question.

Que vous suggère ce moment inattendu à partager avec vos enfants, votre conjoint-e ou vos parents ?

Qu’avez-vous toujours rêvé de faire ou de partager avec eux, mais que vous n’avez jamais eu ou pris le temps de le faire ?

Et eux, qu’ont -ils toujours rêvé de faire sans oser vous le dire ?

Et si vous vous reconnectiez à votre âme d’enfant ? Que vous dirait de faire cet enfant intérieur ?

  • Tous à la peinture ?
  • Bataille de polochon ou d’oreiller ?
  • Jeux de société ?
  • Partage de lecture au coin du feu ?
  • Fabrication d’un gâteau tous ensemble ?

Et si ce moment était juste présent pour vous donner à tous de nouvelles bases ? Une nouvelle conscience ?  de nouveaux partages ? 

Une nouvelle communication, plus fluide, plus apaisée, plus respectueuse de chacun ?

Et si ce moment-là, vous permettait à vous de savoir exactement qui vous êtes, ce que vous avez envie pour aujourd’hui, comme pour demain ?

Et si de façon identique pour chacune des personnes habitant sous le même toit, cela se produisait aussi ?

J’ai été surprise, je dirais même plus exactement choquée d’entendre la recrudescence d’abonnement chez Netflix.

Vous me demandiez des conseils…

Mes conseils sont simples : pour éviter de tomber malade, quelle que soit la maladie – ou les virus d’ailleurs – il est important de rester dans une énergie et avec un mental et un émotionnel positif.

Il n’est plus à démontrer que les personnes fragiles psycho-émotionnellement, déprimées ou dans des peurs, tombent plus facilement malades que les autres et s’en remettre plus difficilement.

Si nous avons quelque chose à retenir en ce début de période, c’est :

«  Comment maintenir envers et contre tout notre mental et notre émotionnel dans le positif ? »

De façon simplifiée je dirais : en maintenant notre taux vibratoire et notre « positive attitude » les plus élevés possible.

Comment faire ?

Nous avons de multiples exemples… Je me rappelle d’un film magnifique « la vie est belle »  qui nous ouvre à cette sensibilité et à ses différents niveaux de conscience.

  • Pensez-vous que regarder les informations en boucle, cela est positif ?
  • Pensez-vous que regarder des séries de meurtres ou de serial-killers, cela soit sain et positif ?

Non.

Cela nous amène des peurs. Vous devenez alors vulnérable psycho-émotionnellement et vous ouvrez des failles dans votre organisme.

Chacune de nos peurs nous affaiblit. Chacune de nos émotions de tristesse nous rend plus vulnérable.

C’est la raison pour laquelle il est important de ne pas rester dans cet état négatif et de le traverser le plus rapidement possible.

Je ne suis pas en train de vous dire de faire l’autruche et de vous enfouir la tête dans le sable ! De ne plus rien suivre ni regarder !…

Non !

Bien sûr que non… Mais où est le juste curseur ? Où est la juste place de ce que vous avez besoin d’entendre, besoin de savoir, sans que cela n’affecte votre potentiel santé ?

Personnellement, je n’ai plus de télévision ni de radio ni de journaux depuis environ 10 ans.

Et pourtant… Je suis et reste informée des événements principaux et essentiels comme tout le monde, sans forcément le rechercher…

La différence fondamentale est que je reçois ces informations sans « dommages », sans être affectée ou sans toucher mon potentiel positif ni ma santé.

Je reçois ces informations avec beaucoup plus de recul et en « indirect ».

Je peux ainsi acter les événements essentiels reçus et me poser les bonnes questions.

En quoi suis-je concernée ? Puis-je faire quelque chose à mon échelle ?

Dans certains cas, les réponses sont :

Non.

Alors je veille à ne pas être affectée par cet événement et à me mettre en Paix sur le fait que je ne puisse rien faire pour moi-même comme pour les autres.

Et pour mon bien-être et celui de tous, je veille à rester en bonne santé. État dans lequel je suis beaucoup plus utile à quelque chose.

Dans d’autre cas, les réponses sont parfois moins évidentes ou au contraire, très évidente et c’est un Oui incontestable.

Dans ces conditions, si vous pensez que votre action puisse être infime : « une goutte d’eau dans un océan », alors faites-le !

Respectez vos ressentis, en veillant à ne jamais vous mettre en danger ni à mettre en danger qui que ce soit d’autre, gratuitement.

Des milliers de gouttes d’eau peuvent créer quelque chose de positif, une onde, un espace, qui peut faire évoluer les choses et la conscience.

  • Que se passe-t-il en ce moment ?
  • Qu’est-ce que cela vient nous montrer, nous faire prendre conscience ?
  • Ce coronavirus et les mesures qui sont prises, en quoi sommes-nous responsables ?
  • En quoi pouvons-nous améliorer cette situation ?
  • Comment pouvons-nous nous protéger et protéger ceux que l’on aime ?
  • Comment allons-nous faire financièrement ?
  • Comment vais-je gérer cet état de crise tant au sein de ma famille qu’au point de vue professionnel ?

Le mot « crise » provoque en priorité des réactions de peur chez l’être humain. Mais toute peur à son opposé : opportunité.

Quel choix voulez-vous laisser apparaître dans votre vie ? la peur ou l’opportunité ?

Personnellement, je veille toujours à choisir le positif : c’est-à-dire l’opportunité.

De quelle façon me direz-vous ?

C’est facile. Vous connaissez le jeu du verre à moitié plein ou à moitié vide, n’est-ce pas ?

Et si cet espace-temps, nous permettait de faire ce que nous n’avons jamais eu le temps de faire ?

Et si cet espace-temps nous permettait de créer de mettre en place de nouveaux projets personnels et/ou professionnels ?

Et si cet espace-temps nous aidait à développer un secteur ou un domaine que nous n’avions jamais pu faire avant ?

Et si cette espace-temps nous amenait à l’amélioration d’un système qui nous fera gagner du temps et de l’argent lors de la reprise des activités normales ?

Et si cet espace-temps nous permettait d’aider notre conjoint-e ou nos enfants à avancer dans leur projet, à accomplir leurs rêves ?

Et si cet espace-temps était réellement positif et vous permettait de devenir créateur ou créatrice positif illimité-e , pour vous et pour vos proches.

Le bénéfice serait important à plusieurs niveaux car vous vous rechargeriez en énergie positive et vous permettriez d’entraîner votre petite tribu dans cette spirale positive et de rayonner pour vous, comme pour vos proches.

Vous seriez alors le « booster family »

Arrêtez de vous poser des questions et d’angoisser. Cela n’est plus nécessaire car « personne » ne sait ou nous allons exactement.

Mais une chose est certaine : il y a toujours un début et une fin ! Alors prenons-le du bon côté.

La chanson et la vidéo qui m’a fait réagir hier était « I surrender », interprétée par Hillsong Wordship. La voici :

Mais au-delà de cette chanson, au-delà des mots, du groupe qui la chante ; les vibrations et les émotions que procure cette vidéo lorsque vous fermez les yeux, est impressionnante d’amour et de bienveillance.

Pour moi, prendre ce temps m’a permis de recevoir des messages clairs et de comprendre que nous avons cette chance, même chez soi, de pouvoir communiquer entre nous, de pouvoir nous soutenir entre nous, de pouvoir continuer à nous apporter tout ce dont nous avons besoin les uns et les autres.

Nous avons donc la chance de créer tous ensemble de multiples îlots d’énergies positifs comme ce que nous sommes capables de créer lors d’un concert, quel que soit le concert, quelles que soient nos croyances, nos cultures ou nos peurs.

Et si cet espace-temps venait nous ouvrir en conscience à différents niveaux comme celui d’être tous unis, même en étant confiné et chacun chez soi ?

Et si cet espace-temps venait tout simplement nous permettre de mieux nous connaître nous-mêmes et de redécouvrir nos proches ?

Et si dans quelques heures ou dans quelques jours, des mesures encore plus drastiques se mettaient en place, dans quel état seriez-vous ?

Une séance en live d’Ancrage, de Yoga et de Méditation pour vous chaque jour

À partir de mercredi, je vous proposerai une séance journalière : du lundi au vendredi, de 11h à 12h, en direct-live sur facebook.

Cette séance reprendra l’ancrage, le yoga, la méditation en association avec des bains de sons à base d’instruments en géométrie sacrée de cristal.

Ces séances seront gratuites afin qu’un maximum de personnes puissent se libérer de ses peurs et rester zen.

Vous pourrez profiter seul-e de cette séance ou en famille (ce qui serait l’idéal).

Il vous suffit d’avoir un espace et que vous puissiez vous tenir debout, puis vous allonger confortablement. Il faudra prévoir un plaid pour la fin de séance, pour la fin de méditation.

Je ferai un niveau accessible à tous : même aux débutants.

Vous pouvez partager et offrir cette information à vos proches, à vos amis.

Ils sont les bienvenus.

Et si tous ensembles, dans la bienveillance, nous restions dans les énergies positives, en pleine ouverture de conscience, dans la foi de traverser ce confinement avec calme, sérénité et légèreté grâce à nos connexions journalières, nos exercices physiques ?

Je créerai, si nécessaire, des moments de partages en lignes gratuitement chaque après-midi, si vous le souhaitez.

Je vous dis très belle soirée.

Pour le direct journalier Facebook, c’est par ici que ça se passe.

Bienveillangement vôtre

Isabelle O.GAYA